Images et textes sur 'Architecture'

 

Architecture vivante

Samedi 26 mai 2012

Aujourd’hui, allons dans la verticalité vivante en laissant progressivement le Land Art pour d’autres sujets comme l’art environnemental dans lequel l’homme efface sa présence pour une extension de son être et une présence de son savoir d’être.

« À l’intérieur de ces structures, j’ai placé de charmantes petites plantes. Tout a été conçu pour accompagner les plantes durant les vingt années dont elles ont besoin pour s’épanouir. Ensuite, les structures détérioreront et par le biais d’un élagage, il y aura quatre-vingts arbres, comme autant de colonnes qui rappelleront mon travail. Quatre rangées d’arbres formeront cette cathédrale dont j’ai toujours rêvé. Dans une vingtaine d’années, les gens s’apercevront qu’il y a eu une création par un dialogue entre la nature et l’homme. »

Giuliano Mauri a jeté la base de la cathédrale naturelle en 2001. La cathédrale fut finalement achevée en 2010, un an après sa mort. Le monument vivant du travail de Mauri est situé à Bergame, dans le nord de l’Italie.

La structure comporte 42 colonnes formant une cathédrale de cinq nefs. La nef est la partie d’une basilique allant du portail à la croisée du transept et qui est comprise entre les deux murs latéraux. La cathédrale naturelle occupe 650 mètres carrés. Elle est plus de 90 pieds de long, près de 80 pieds de large, et s’étend en hauteur d’environ 16 pieds à près de 70 pieds.

art architecture

structure cathedrale

cathedrale vivante

Peggy Guggenheim

Vendredi 26 août 2011

Palazzo Venier dei Leoni - Guggenheim VeniseAujourd’hui, le 26 août, jour de la naissance d’une grande collectionneuse d’art et mécène américaine, Peggy Guggenheim.

Née le 26 août 1898, elle est la fille de Benjamin Guggenheim et la nièce de Solomon R. Guggenheim, qui a donné son nom au célèbre musée d’art contemporain mais aussi le créateur de la Fondation Solomon R. Guggenheim. Sur cette photo en noir et blanc, Peggy Guggenheim, 81 ans, pose dans le jardin de sculpture à son palais du 18ème siècle, le Palazzo Venier dei Leoni, à Venise, le 30 mai 1979.

Quant au magnifique Palazzo Venier dei Leoni au bord du Grand Canal, il est devenu un des musées d’art contemporain les plus importants d’Italie – le Guggenheim de Venise. On peut suivre l’évolution de l’art du XXe siècle notamment du cubisme à l’expressionnisme abstrait.

Saviez-vous que Peggy à son arrivée en Europe, elle n’était pas capable de faire la différence entre l’art abstrait et le surréalisme? C’est Marcel Duchamp qui a donné la véritable introduction à l’art moderne à Peggy Guggenheim. Elle a ouvert sa galerie Guggenheim jeune en exposant sa collection personnelle à Londres en 1938.

Peggy GuggenheimImage: AP Photo / Jerry T. Mosey.

Intérieur d’une sculpture géante

Mercredi 15 juin 2011

Intérieur d'une sculpture géante

Tête de cheval géantArrive-t-il à vous à vouloir voir l’intérieur d’une sculpture géante? Et bien, si cela était le cas, voici quelques images d’une sculpture géante en bronze qui vous intéresseraient.

La statue en bronze d’Alexandre le Grand sur son cheval Bucéphale est de 12,5 mètres de haut, debout sur un piédestal de 10 mètres. L’installation de la statue sur la Place de Macédoine fait partie du projet « Skopje 2014 ».

Skopje est la capitale et la plus grande ville de la République de Macédoine, ex-République yougoslave.

D’ici à 2014, « Skopje 2014 » a pour objectif d’effacer la grisaille architecturale héritée de l’ère communiste. Le projet urbanistique couvrira le centre de la capitale de la Macédoine de monuments, d’arches, d’obélisques et de fontaines… quelques nouveaux ponts et des édifices dotés de vastes dômes. Le tout donnerait à la ville une impression de mélange d’architectures classique et baroque.

Façade

Jeudi 8 avril 2010

On dit souvent que le jugement le plus sévère que l’on porte sur nos gestes et actions vienne de soi-même. On dit souvent que notre monde est matériel; des actions sont de courte vue; la performance est privilégiée au sens profond des actions réfléchies. Bref, l’ordre est vu comme étant passé et le degré de désordre croit avec le temps.

Nous sommes tombés par hasard sur cette photo prise sur les chantiers des Grands Moulins de Pantin. On conserve sa façade. Car la façade a une valeur visible. Pour le reste des Grands Moulins de Pantin, c’est de la complication si l’on avait décidé de le préserver au nom de la conservation du patrimoine architectural.

Le visible a une valeur plus grande que l’on peut s’imaginer.

Façade des Grands Moulins de Pantin

Le chantier des Grands Moulins de Pantin a duré trois ans. Il a coûté 100 millions d’euros. Il est situé entre le canal de l’Ourcq et la voie de chemin de fer.

Le Caire, Egypte

Lundi 29 mars 2010

Hier, durant l’Heure pour la Terre, la mosquée al-Azhar, fondée en 970, l’une des plus anciennes mosquées du Caire est plongée dans la pénombre.

Au Caire, en Egypte, hier avant et après l'Heure pour la Terre

Le Caire EgypteImage : AFP PHOTO/Khaled Desouki

Burj Dubai

Mardi 5 janvier 2010

Ce soir, nous avions une image en tête avant de commencer à écrire ces lignes. Une image qui nous a fait sourire. Si vous la voyiez, vous partageriez probablement notre avis. Mais ce sera pour une autre fois. Car ces photos du Burj Dubaï ont fait changer notre idée de départ.

On a inauguré le « Burj Dubaï » aujourd’hui. 828 mètres de haut. Le gratte-ciel des grattes-ciel. Une flèche de métal, de béton et de verre qui pointe.

Mon Dieu! L’humanité s’est toujours intéressée à la hauteur et aux mille dangers. Quel mystère! Mais, ô combien grandiose cette tour de Babel du temps moderne!

Burj Dubai

DUBAI Photo du Burj Dubai Tour de Babel moderne

Images :
Martin Rose / Bongarts / Getty Images
Ana Marin / Reuters
Mosab Omar / Reuters
Matthias Seifert / Reuters

Cèdre du Liban

Jeudi 19 juin 2008

Aujourd’hui, une image, celle de la façade de la Fondation Cartier et deux extraits de l’autobiographie de Chateaubriand, Les Mémoire d’outre-tombe.

Cèdre du Liban

Chateaubriand, fondateur du romantisme français, grand voyageur, acquiert le domaine de la Vallée-aux-Loups, prés d’Aulnay, en 1807. Il est vendu aux enchères, contre son gré, le 21 juillet 1818.

…ma Vallée aux Loups fut vendu, comme on vend les meubles des pauvres, sur la place du Châtelet. Je souffris beaucoup de cette vente; je m’étais attaché à mes arbres, plantés et grandis, pour ainsi dire, dans mes souvenirs.

Le cèdre du Liban planté par Chateaubriand est devenu le coeur du projet architectural imaginé et conçu par Jean Nouvel durant les années 90. Devant l’entrée du bâtiment où abrite la Fondation Cartier – Centre d’art contemporain, boulevard Raspail, le cèdre du Liban de Chateaubriand est dressé aujourd’hui dans un gigantesque pot élaboré par l’architecte et designer Alessandro Mendini. Le bâtiment, en verre et acier, ouvert et transparent, est entouré du Jardin Theatrum Botanicum qui regroupe 35 essences d’arbres et 200 espèces végétales françaises.

Il y a quatre ans qu’à mon retour de la Terre-Sainte, j’achetai près du Hameau d’Aulnay, dans le voisinage de Sceaux et de Chatenay, une maison de jardinier, caché parmi des collines couvertes de bois. Le terrain inégal et sablonneux dépendant de cette maison, n’était qu’un verger sauvage au bout duquel se trouvaient une ravine et un taillis de châtaigniers. Cet étroit espace me parut propre à renfermer mes longues espérances; spatio brevi spem longam reseces.* Les arbres que j’y ai plantés prospèrent, ils sont encore si petits que je leur donne de l’ombre quand je me place entre eux et le soleil. Un jour, en me rendant cette ombre, ils protégeront mes vieux ans comme j’ai protégé leur jeunesse. Je les ai choisis autant que je l’ai pu des divers climats où j’ai erré; ils rappellent mes voyages et nourrissent au fond de mon cœur d’autres illusions. [...] Mes pins, mes sapins, mes mélèzes, mes cèdres tenant jamais ce qu’ils promettent, la Vallée-aux-Loups deviendra une véritable chartreuse. [...] Ce lieu me plaît; il a remplacé pour moi les champs paternels; je l’ai payé du produit des mes rêves et de mes veilles; c’est au grand désert d’Atala** que je dois le petit désert d’Aulnay; et pour me créer ce refuge, je n’ai pas, comme le colon américain, dépouillé l’Indien des Florides. Je suis attaché à mes arbres; je leur ai adressé des élégies, des sonnets, des odes. Il n’y a pas un seul d’entre eux que je n’aie soigné de mes propres mains, que je n’aie délivré du ver attaché à sa racine, de la chenille collée à sa feuille. Je les connais tous par leurs noms, comme mes enfants: c’est ma famille, je n’en ai pas d’autre, j’espère mourir au milieu d’elle.

*Horace, Odes, I-XI : Nous durons si peu; retranche les longs espoirs.
**Roman de Chateaubriand, essor du Romantisme français littéraire.